L'immobilier en Corse du Sud
25 mar

Quels sont les points à vérifier avant d’acheter une maison à Sartène ?

cls maison

L’activité immobilière se porte bien ! Ce début d’année connaît une très forte activité, et ce, malgré la lente remontée des taux. En effet, les Français cherchent à profiter des taux bas avant la vraie hausse de ces derniers annoncée pour le mois de juin prochain. Vous aussi, vous voulez profiter des excellentes conditions d’achat pour vous offrir une maison à Sartène ? Excellente idée. Toutefois, ce n’est pas une raison pour vous précipiter et acheter n’importe quoi. Alors, quels sont les points à vérifier avant de signer un compromis de vente ?

Pour être sûr d’acheter dans vos moyens, sans vous étrangler, établissez votre budget. Même si les banques veillent à ce que les emprunteurs ne s’endettent pas à hauteur de plus d’un tiers de leurs revenus, si vous établissez votre budget, en tenant compte de toutes vos dépenses, y compris celles concernant vos loisirs, vous serez quand même plus à votre aise. Et vous ne regretterez pas votre achat !

Visitez plusieurs fois
Avoir un coup de cœur, c’est bien, mais ce n’est pas toujours le meilleur achat ! Et oui, il faut raison garder, rester objectif et penser à la revente. Même si une maison à Sartène vous a tapé dans l’œil, assurez-vous qu’elle est bien placée. Visitez-la également plusieurs fois, à différentes heures de la journée, afin de vous faire une idée précise du bruit, de l’ensoleillement, du voisinage… Autant éviter les mauvaises surprises !

Ne faites pas l’impasse sur le quartier
Lorsqu’on vit en maison, on vit aussi avec ses voisins. La plupart des maisons sont mitoyennes ou situées dans un quartier résidentiel, à condition de s’éloigner un peu du centre-ville et d’avoir un très grand terrain.

Attention aux vices-cachés
Si vous achetez une maison à Sartène, vérifiez qu’il n’y a pas de vices cachés. Qu’est-ce que c’est ? Un vice caché est un défaut que l’on ne voit pas lors des visites. Cela peut-être un chauffage défectueux, un toit ou une terrasse qui n’est plus étanche… Assurez-vous également qu’il n’y a pas de vices administratifs : si la maison jouit d’une véranda, d’une piscine, vérifiez qu’elle a bien fait l’objet d’une déclaration préalable de travaux. S’il s’agit d’une extension, assurez-vous qu’il existe un permis de construire !

O.D. / Bazikpress © esoxx

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée