L'immobilier en Corse du Sud
25 juin

Votre agence immobilière de Propriano vous explique comment acheter dans le cadre du mariage !

ensemble

La saison des mariages bat son plein. Votre agence immobilière de Propriano vous donne donc quelques conseils si vous projetez d’acheter un bien immobilier dans le cadre du mariage.

Acheter à deux, surtout dans le cadre du mariage, est plus facile qu’acheter seul, vous vous en doutez. En effet, aux yeux de la banque, deux personnes et non une seule portent le crédit immobilier. Le risque est donc divisé par deux. C’est pourquoi, en couple, on achète souvent son prêt immobilier moins cher. La banque propose aux couples mariés des conditions plus avantageuses et des taux plus attractifs. Forcément, comme de son côté, elle prend moins de risque, elle est moins sourcilleuse et plus généreuse. Voilà donc une bonne raison de passer après la noce à l’étape suivante et d’acheter un bien immobilier pour préparer votre avenir !

Malheureusement, il y a un petit bémol : même en cette période heureuse, il faut envisager les conséquences d’une séparation. Avant d’acheter un bien immobilier, vous devez déterminer qui sera propriétaire de ce logement en cas de divorce ! Lorsque l’on se marie et que l’on fait des projets dans la vie, ce n’est pas forcément ce à quoi on a envie de penser, mais la banque, elle, ne fait pas de sentiment ! Pour les couples mariés, les conditions de partage du bien immobilier se décident lors de la signature du contrat de mariage. Si vous vous êtes mariés sous le régime de la communauté, vous achetez en commun, à 50/50. Le logement est à vous deux. Si vous divorcez, chacun en aura la moitié. À vous de le revendre au mieux ! Vous pouvez évidemment acheter dans d’autres conditions. Si l’un d’entre vous apporte plus, ceci sera mentionné dans l’acte de vente. Et la répartition se fera donc en fonction en fonction de l’apport de chacun.

Si vous vous mariez sous le régime de la séparation de biens, il vous faudra au moment de l’achat déterminer le partage que vous souhaitez. De cette façon, en cas de séparation, chacun repartira avec ce qui a été décidé quelques années auparavant !

O.D. / Bazikpress © Robin

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée